Press Releases | Visa

Communiqués de presse

En voyage, les Suisses plébiscitent toujours les espèces, bien que leur sécurité et leur coût ne plaident pas en leur faveur

09/06/2015

Les Suisses emmènent principalement des espèces avec eux en voyage, alors que le paiement par carte de débit ou de crédit est la solution la plus simple, la plus sûre et la plus rapide:

  • 90% des Suisses ne croient pas que le paiement par carte à l’étranger est plus économique que d’autres moyens de paiement, surtout par rapport aux espèces.
  • 43% des voyageurs craignent que leur carte de débit ou de crédit ne soit pas acceptée à l’étranger.
  • deux Suisses sur cinq optent pour les espèces lorsqu’ils sont en voyage parce qu’ils pensent que c’est le moyen de paiement le plus sûr.

Zurich, le 9 juin 2015 – Les Suisses voyagent généralement avec des espèces parce qu’ils pensent que c’est la meilleure solution. La décision de la Banque nationale de supprimer le taux plancher par rapport à l’euro a incité de nombreuses personnes à revoir leur stratégie de paiement habituelle à l’étranger. Toutefois, de nombreux suisses ne savent pas de quelles options de paiement ils disposent à l’étranger ni quels avantages s’y rattachent. En mars 2015, Visa a réalisé un sondage auprès de 2000 Suisses. L’objectif était de les interroger sur leur comportement en matière de paiement lors de leurs voyages à l’étranger.

Les Suisses voyagent encore avec des espèces

62% des voyageurs suisses achètent leurs espèces en monnaie étrangère avant leur départ. Nombre d’entre eux croient que c’est une variante plus économique que d’utiliser leur carte de débit ou de crédit à l’étranger. Ils associent le retrait d’argent et le paiement par carte en vacances à des frais élevés, ce qui n’est pas toujours vrai. Des frais peuvent être prélevés pour les transactions effectuées avec les deux types de carte à l’étranger. Mais ils peuvent varier en fonction de la banque du voyageur, du Bancomat, ainsi que du pays, et peuvent être limités, voire évités grâce à des clarifications avec la banque pendant le voyage.

Lorsqu’ils comparent les coûts des moyens de paiement en voyage, les Suisses n’intègrent pas les coûts de préparation et de transaction nécessaires à l’obtention d’espèces avant le voyage. Ils ne songent pas non plus aux éventuels effets de change positifs lors du retrait d’argent en monnaie locale. Les différents moyens de paiement à l’étranger, l’acquisition d’espèces en Suisse et le paiement ou le retrait d’argent avec une carte de débit ou de crédit sont donc parfaitement comparables pour ce qui est de leur coût.

Les Suisses craignent que leur carte soit refusée

43% des voyageurs redoutent que leur carte de débit ou de crédit ne soit pas acceptée pendant leurs vacances. A l’inverse, une majorité de Suisses est certaine que les cartes de débit et de crédit fonctionnent dans les pays développés tels que les Etats-Unis et l’Europe. 90% d’entre eux ont par exemple la certitude que leurs cartes seront acceptées en Allemagne, au Danemark, aux Etats-Unis et en Australie. Cette confiance baisse pour les pays émergents ou en développement. Ils ne sont que 18% à penser que leur carte peut être utilisée au Cambodge, par exemple, alors que les cartes de débit et de crédit sont acceptées partout dans le monde. Les utilisateurs des solutions de paiement Visa profitent du fait que plus de 38 millions de commerçants dans plus de 200 pays acceptent leur carte.

Les espèces sont le moyen de paiement le moins sûr

Deux Suisses sur cinq changent leur argent dans leur pays car ils craignent les fraudes ou les problèmes de sécurité lors du retrait d’espèces à l’étranger. Ils associent le fait de changer de l’argent pendant leurs vacances à des risques de fausse monnaie par exemple. Alors que l’utilisation de la carte est tout aussi simple et sûre qu’en Suisse, et surtout plus sûre que les espèces. Nombre d’entre eux ne savent pas qu’ils sont assurés contre le vol lorsqu’ils utilisent leur carte. Une fois des espèces volées, impossible de les remplacer. Les cartes peuvent être bloquées, ce qui les protège. «Les cartes de débit et de crédit sont la solution la plus sûre, la plus simple et la plus rapide pour payer à l’étranger comme en Suisse», souligne Stefan Holbein, Visa Europe, Country Manager Suisse.

Remarque à l’attention de la rédaction

Au sujet de la méthode: 2000 adultes âgés de 18 à 64 ans ont été interrogés en Suisse dans le cadre de cette étude. Le sondage comportant 21 questions fermées a été réalisé entre le 6 et le 23 mars 2015.