Vente par correspondance

Ventes par téléphone ou par la poste payées avec la carte Visa.

Ventes à distance

On entend par ventes à distance les transactions qui ont lieu en l’absence du titulaire de la carte, sans que les données de la carte puissent être lues sur place. Dans ce cas, on différencie deux modes d’acceptation :

  • E-commerce (achats sur réseau public, plus particulièrement sur Internet)
  • Commandes par téléphone, correspondance, MoTo (ventes sur catalogue, par annonces, centres d’appels, etc.)

Pour effectuer des transactions en toute sécurité dans ces domaines d'activités, il convient de veiller à suivre les étapes ci-après.

Transactions e-commerce, pour commandes par téléphone ou par correspondance

Premier contact avec le client

Veillez à demander au moins les informations suivantes :

  • Numéro de carte
  • Nom du titulaire de la carte, tel qu’il apparaît sur celle-ci
  • Date d’expiration de la carte, comme indiquée sur celle-ci
  • Adresse de facturation du titulaire de la carte
  • Numéro de délivrance ou date de validité (si indiqués sur la carte)
  • Les informations suivantes sont également utiles :
  • Numéro de téléphone (fixe)
  • Nom de la banque émettrice de la carte
  • Pour les commandes par téléphone, notez la date et l’heure de l’appel
  • Pour les commandes par correspondance ou par fax, veillez à ce que le bon de commande soit signé. Gardez toujours une copie de la commande par écrit et du bordereau de livraison. Prenez des notes pendant les conversations téléphoniques pour que vous puissiez vérifier les informations si nécessaire.
  • Vérifiez auprès de votre banque partenaire si elle requiert d’autres informations. Si c’est le cas, ne les oubliez pas.

Autorisation

L’autorisation et l’octroi d’un code d’autorisation pour une transaction ne garantissent pas le paiement – ils signifient seulement que la carte n’a pas été déclarée, perdue ou volée et qu’au moment de l’autorisation, la carte est suffisamment approvisionnée ou dispose d’un crédit suffisant. Aucune garantie n’est donnée quant à la signature du titulaire ou quant à l’approbation de la commande par le titulaire (elle peut avoir été passée par un tiers).

Dans les cas suivants, vous devez absolument demander une autorisation téléphonique (si votre terminal ne l’a pas déjà fait soit automatiquement soit à votre demande) :

  • La valeur commandée s’élève au moins au niveau de votre limite demandée pour les transactions CNP ou MoTo.
  • Réfléchissez aux points suivants : cette limite est souvent fixée à un niveau inférieur à la limite demandée pour les transactions où le titulaire de la carte est absent.
  • La carte figure sur une liste de cartes perdues ou associées à des avertissements. En cas de doute, demandez absolument une autorisation Code 10 ou informez votre banque partenaire.

Faites attention aux points suivants :

  • Demandez à votre banque si elle met à la disposition des commerçants un numéro de téléphone spécial pour les transactions à distance.
  • Dans la négative, informez à tout prix immédiatement le centre d’autorisation qu’il s’agit d’une transaction sans carte présente.
  • Ne livrez en aucun cas de nouvelles commandes sans vous prémunir d’une autorisation.

Autres contrôles :

Avant de procéder à la livraison des produits, vous pouvez effectuer des contrôles pour diminuer les risques de fraude.

Suggestions :

  • Vérifiez les informations des clients commerciaux inconnus dans les pages jaunes ou dans le registre de commerce.
  • Vous pouvez vérifier les adresses privées, par exemple, dans l’annuaire téléphonique.
  • Ne vous fiez pas forcément au numéro de téléphone que vous a donné un client. Appelez les renseignements et demandez le numéro de téléphone correspondant à l’adresse que vous a donnée le titulaire de la carte (si possible). Rappelez le client en utilisant le numéro qu’il vous a donné, pour confirmer la commande. Peut-être serait-il utile de vous procurer un appareil affichant les numéros de téléphone.
  • Vérifiez dans vos dossiers les éléments suivants :
  • Avez-vous en l’espace de quelque temps effectué plusieurs transactions pour une entreprise ou une personne avec laquelle vous n’avez préalablement jamais travaillé?
  • L’adresse de livraison a-t-elle déjà fait son apparition en relation avec les données d’une autre carte?
  • Lorsqu’on vous donne un numéro de portable, demandez un numéro de téléphone fixe et vérifiez, à l’aide de ce numéro, le nom et l’adresse du client.